Angry Birds et de nombreux jeux freemium collectent des données sans transparence | iGeneration

Quand c’est gratuit, c’est vous le produit. L’adage bien connu s’applique aussi à de nombreux jeux gratuits, comme la série des Angry Birds qui exploite les données des joueurs pour de la publicité ciblée. On peut ne pas aimer la réclame, mais il n’y a là rien de particulièrement choquant : comme la plupart des éditeurs de jeux freemium, Rovio intègre dans ses productions des outils qui permettent à des tiers de collecter des données sur les utilisateurs.
L’éditeur finlandais liste sur son site les 43 partenaires qui récupèrent ces informations, parmi lesquels 14 intermédiaires publicitaires. Vox relève que trois d’entre eux enfreignent certainement le Children's Online Privacy Protection Act (COPPA, une loi américaine entrée en vigueur en 1998 visant à protéger la vie privée des enfants sur internet) :...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration