Des AirTags utilisés pour constater la mise au rebut d'effets personnels de sans-abris | iGeneration

Un avocat s'est servi d'AirTags pour montrer les mauvais traitements de la ville de Portland sur sa communauté de personnes sans-abris. Plusieurs SDF se plaignaient de la tendance d'un des sous-traitants de la ville à jeter leurs affaires lors d'opérations de nettoyage. L'avocat Michael Fuller a réussi à le prouver grâce à la balise connectée d'Apple.

Pour ce faire, il a attaché pas moins de 16 AirTags sur divers objets appartenant à des sans-abris. Une fois le « nettoyage » du sous-traitant terminé, les AirTags ont été localisés...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration