Des oreilles humaines pour améliorer la cervelle d’Alexa | iGeneration

L’intelligence artificielle a besoin d’un peu d’huile de coude humaine pour lubrifier ses neurones. Amazon emploie des milliers de personnes dans le monde pour littéralement écouter aux portes des utilisateurs d’Alexa, raconte aujourd’hui Bloomberg.

Ces équipes sont chargées de transcrire et annoter les enregistrements audio des possesseurs d’enceintes Echo et consorts. Il s’agit d’abord de s’assurer qu’Alexa a bien compris les requêtes et a apporté une réponse satisfaisante. Ce travail de scribe permet aussi de nourrir la petite cervelle de l’assistant, d’améliorer sa compréhension du discours humain et in fine, de l’aider à mieux répondre aux ordres.
Le boulot est confié à des employés d’Amazon et à des intérimaires, qui travaillent à Boston, au Costa Rica, en Inde ou encore en Roumanie. Pendant...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration