La police américaine utilise les doigts des morts pour déverrouiller Touch ID | iGeneration

Le doigt d'une personne fraîchement décédée peut encore servir à déverrouiller un iPhone. Il serait même devenu relativement commun, pour la police américaine, d'utiliser les doigts d'un mort pour obtenir des informations sur son smartphone. C'est notamment le cas dans les affaires d'overdose : l'iPhone peut en effet contenir des données susceptibles de donner aux enquêteurs des indices sur le dealer.

Et l'accès à un smartphone de la sorte serait parfaitement légal, explique Forbes : aux États-Unis, et sans doute ailleurs dans le monde, une fois qu'une personne est morte, son droit à la confidentialité serait caduc.
« Nous n'avons pas besoin de mandat pour entrer dans le téléphone d'une victime », explique un enquêteur au site1. La famille, les proches et les personnes...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration