Pensacola : Apple oppose ses arguments au ministre américain de la Justice | iGeneration

Comme dans une redite de l'affaire de San Bernardino, Apple a répondu au procureur général des États-Unis, William Barr, ainsi qu'au FBI, qui réclament son assistance pour le déverrouillage de deux iPhone. Apple a nouveau tracé une ligne rouge entre ce qu'elle est disposé à faire et ce qu'elle refuse absolument.

Le 6 décembre, Mohammed Saeed Alshamrani, un membre de l'armée saoudienne en formation aux États-Unis, a tué trois personnes et en a blessé huit autres sur la base navale militaire de Pensacola en Floride. Un acte qualifié de terroriste.

L'objet de la requête est similaire à celui de l'affaire de San Bernardino où le FBI souhaitait qu'Apple fournisse un moyen de passer outre les protections de l'iPhone en créant une porte dérobée dans iOS. Chose à laquelle Apple s'est...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration