Piratage d'iPhone : Apple accuse Google de pratiquer la politique de la peur | iGeneration

Apple n'a manifestement pas trop apprécié la manière dont Google a révélé des cas de piratage d'iPhone liés à 14 vulnérabilités touchant Safari, le noyau d'iOS et le sandboxing (lire : Des iPhone ont pu être piratés pendant des années, démontre Google). Seul hic, l'équipe du projet Zero a escamoté, sciemment ou inconsciemment, certains détails.
Comme par exemple le fait que la minorité ouïgoure avait été ciblée par les autorités chinoise par le biais de ces failles de sécurité, et que l'iPhone n'était pas la seule plateforme concernée : Android et Windows étaient aussi invités à la fête. Dans un communiqué, Apple entend remettre les pendules à l'heure et « s'assurer que tous nos clients ont les faits ».

Le constructeur rappelle pour commencer que ces attaques se...

Source : iGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iGeneration