Des contrôles logiciels sur les MacBook Pro 2018 les rendent plus difficiles à réparer ailleurs que chez Apple | iPhon

De longue date, les possesseurs de MacBook Pro et iMac aiment avoir la possibilité de réparer eux-mêmes leur machine ou bien l’apporter à un réparateur tiers. Surtout quand ils n’habitent près d’un Apple Store ou un service de réparation agrée par Apple.
Mauvaise nouvelle pour les machines récentes, un document interne indique que des contrôles logiciels sur les MacBook Pro 2018 et iMac Pro, les rendent plus difficiles à réparer ailleurs que chez Apple.

Les derniers MacBook Pro 2018 et le certains iMacPro embarquent tous les deux, une nouvelle puce T2. Celle-ci est une sorte de coprocesseur qui sert à réaliser certaines opérations, notamment le chiffrement des données du SSD.
D’après un document envoyé par Apple aux réparateurs agrées, cette puce nécessite l’utilisation d’un logiciel propriétaire de...

Source : iPhon
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de iPhon