10 mois de prison requis contre Luc Besson pour le licenciement de son assistante | Konbini

Dix mois de prison avec sursis, une amende de 30 000 euros à l’encontre de Luc Besson, et une autre de 50 000 à l’encontre d’EuropaCorp. Rémi Chaise, le procureur du procès opposant Sophie F., ancienne assistante de direction du réalisateur français, et ce dernier, a réclamé ces sanctions hier, mercredi 27 novembre, comme le raconte entre autres Franceinfo.
Ce mercredi 27 novembre, l’homme, qui est actuellement visé par plusieurs plaintes pour viol et agressions sexuelles, n’était pas de la partie pour répondre de ses actes dans l’affaire du licenciement de son assistante.
S’il est rare de voir ce genre d’affaire aller dans une juridiction pénale, c’est qu’elle est particulièrement grave — le parquet a renvoyé le cas devant le tribunal après une longue enquête de l’inspection du travail, qui met en...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini