À Hollywood, on se fait désormais numériser pour pouvoir jouer après sa mort | Konbini

À l’instar de Carrie Fisher et Paul Walker, d’autres acteurs font appel à des services de numérisation de leur visage pour réapparaître post mortem dans des films.

La copie digitale de Carrie Fischer, dans Rogue One, sorti en 2016. (© Lucasfilm)

En 2015 et 2017, les castings de Fast and Furious et de Rogue One : A Star Wars Story avaient un point commun des plus étranges : une de leurs stars respectives n’avait pas réellement joué des scènes du film, remplacée par une doublure physique et un petit tour de magie numérique. Des procédés utilisés pour des raisons bien différentes – Paul Walker avait perdu la vie en marge de la production de Furious 7, tandis que Rogue One devait convoquer la Carrie Fisher de 1977 dans un film de 2016 pour des questions de continuité scénaristique.
Deux succès technologiques qui, s’ils...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini