Entre Huawei et l’administration US, le torchon continue de brûler | Konbini

Près d’une semaine après la mise au ban commerciale de Huawei par l’administration Trump, le séisme entre Washington et Pékin n’en finit plus de connaître des répliques. Le 19 mai, patatras : le tout-puissant Google annonçait que conformément aux nouvelles lois en vigueur aux États-Unis, la licence d’exploitation du système d’exploitation (OS) Android, vitale, était retirée au fabricant de téléphones chinois.
Soupçonné d’être "l’oreille de Pékin" par plusieurs agences de renseignement occidentales (notamment en France et au Royaume-Uni), le géant de la téléphonie est pressenti pour l’obtention de marchés publics dans le déploiement des réseaux mobiles 5G. Des infrastructures de communication extrêmement sensibles que les gouvernements de certains pays rechignent à déléguer à une entreprise...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini