Faut-il doter les assistants vocaux d'un corps pour les rendre plus performants ? | Konbini

On a beau les appeler communément "intelligences artificielles", les assistants vocaux commerciaux (Alexa pour Amazon, Siri pour Apple et Home pour Google) embarqués dans les enceintes intelligentes, qui commencent, doucement, à se démocratiser dans les salons occidentaux, sont pourtant loin d’être des lumières.
Pour donner l’heure et la température à Manille, lire une recette de cuisine ou une fiche Wikipédia, effectuer des opérations de calcul inaccessibles pour le cerveau humain, oui, il y a du monde – normal, quand on est connecté à Internet et qu’on dispose d’un processeur et de mémoire vive.
Mais au moindre "hum" mal placé, à la moindre formulation inhabituelle, au plus petit accent régional, Alexa et ses copains deviennent désespérément muets. Avez-vous déjà essayé d’avoir une...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini