French Touch, 13 Novembre et Los Angeles : rencontre avec un exilé nommé M83 | Konbini

À l'occasion de la sortie du nouvel album de M83, Junk, on est allé à la rencontre d'Anthony Gonzales, le mec qui se cache derrière. 

“Je suis content de rentrer à Paris”. Voilà la première phrase balancée par M83, aka Anthony Gonzales, au début de l'entretien. Le Niçois, exilé depuis six ans à Los Angeles, Californie, était de passage à Paris au lendemain de la mort de David Bowie et à quelques mois de la sortie de son nouvel album, qui n'avait pas encore de nom.
Du grand compositeur anglais à la perception de la French Touch dans le monde, on a eu le temps d'en savoir plus sur ce que pense un exilé nommé M83.
Konbini | David Bowie a disparu il y a peu. Il représentait quoi pour toi ? 
M83 | Je suis triste parce que c'était un artiste tellement important. Sa carrière musicale a bien...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini