Grindr accusé de partager les données de ses utilisateurs, dont leur statut VIH | Konbini

L'application de rencontres homosexuelles Grindr a reconnu, le 3 avril, avoir laissé des entreprises tierces accéder à sa base de données.

Grindr, l'application reine pour les rencontres d'un soir homosexuelles et ancêtre de Tinder, partage les données privées de ses utilisateurs, dont leur statut VIH, avec des entreprises tierces : telle est la conclusion d'une enquête menée par l'ONG norvégienne Sintef, reprise par BuzzFeed News le 2 avril. De son coté, l'application  a confirmé les révélations et promis de mettre rapidement fin à la pratique.
Pour ce pionnier de la géolocalisation sur smartphone fondé en 2009, qui se revendique comme le "plus grand réseau mondial de rencontres pour hommes gays", l'information a de qui ébranler la confiance bâtie vis-à-vis de ses 3,6 millions...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini