On a parlé meufs, love et crise existentielle avec l'enivrante Girl in red | Konbini

Tu l’écoutes en fumant une cigarette sur un toit, ou sur ton lit, les yeux fixés au plafond. Il se passe quelque chose à chacun des morceaux de Girl in red – quelque chose de doux, de pénétrant, d’enveloppant. On est dans ce genre de films, Moonrise Kingdom, Virgin Suicides, Submarine, dont ses morceaux pourraient être dans la BO. Les couleurs sont sépia, ça sent les feuilles mortes et une mélancolie grisante.
Marie Ulven, Norvégienne née en 1999, est Girl in red. La fille en rouge qui compose ses morceaux dans sa chambre comme on écrit dans un journal intime. À ses pensées, à ses déclarations d’amour, à ses crises existentielles mises en lyrics sont ajoutées des mélodies dream pop, des guitares pleines d’écho, des refrains parfois plus rock et enjoués. Le rendu est viscéral : grandiose et intime à la...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini