Quasiment tous les films muets de l’histoire du cinéma ont été perdus à jamais | Konbini

Dans le grand final d’Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, le plan de Shosanna Dreyfus fonctionne, tuant une salle entière de nazis dont Adolf Hitler. Pour ce faire, son amant Marcel envoie un mégot encore allumé sur des pellicules installées en bas d’un écran qui diffuse le film de propagande et la salle s’enflamme tel un brasier incontrôlable.
Beaucoup ont pensé que l’incendie était très caricatural, dans la veine épique d’un Tarantino, alors que cette scène s’explique en réalité très facilement et logiquement.

Et oui, Jamy. À l’époque, les pellicules étaient constituées de ce qu’on appelle du film-nitrate, une substance extrêmement inflammable. C’est simple : quand une pellicule se détériorait vraiment car n’étant pas stockée dans des conditions nécessaires, elle s’apparentait alors à de la...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini