Rencontre : des personnes atteintes de la maladie du papillon sous l’objectif de Ramin Mazur | Konbini

Lauréat du prix des moins de 30 ans en 2015, décerné par la prestigieuse agence Magnum, le photographe Ramin Mazur assure un éclairage de son propre pays souvent délaissé par les médias : la Moldavie.

© Ramin Mazur

Ramin Mazur photographie avec hardiesse la lente transition vers l’avenir d’un pays en plein développement. Certes, le photographe pourrait avec facilité capturer les vestiges soviétiques, mais il préfère à juste titre se concentrer sur l’essence même de la Moldavie, ses habitants et leur histoire qui se déroule au quotidien.
Ses photographies prises sur le vif reflètent des vies âpres, et les tabous de la société moldave, comme l’épidermolyse bulleuse (ou maladie du papillon) : une maladie cutanée héréditaire qui se caractérise par une peau aussi fragile que les ailes d’un papillon et...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini