Steve McQueen : portrait d'un réalisateur instinctif | Konbini

Le cinéaste oscarisé connu pour Hunger, Shame et 12 Years a Slave revient avec  Les Veuves, un film d'action qui semble aux antipodes de ses premières productions. Portrait.

Mardi soir. Dans la salle du MK2 Grand Palais, ça s’agite pas mal. Le générique de fin des Veuves, le nouveau film de braquage malin de l'oscarisé Steve McQueen (Hunger, Shame, 12 Years a Slave), défile devant une foule encore sous le choc du spectacle. Pas le temps de respirer : le réalisateur entre dans la salle.
Si le tonnerre d’applaudissements ne semble pas s’arrêter, son visage, jusque-là très souriant, change d’expression assez rapidement. Avec un certain professionnalisme, Steve McQueen répond aux questions du public, avant de s’interrompre, comme pressé de poser la sienne : “Excusez-moi, mais vous avez regardé le film avec ce...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini