The Strokes ont redéfini (et sauvé) le rock : la preuve en 10 morceaux incontournables | Konbini

Nos parents avaient les Velvet Underground, on a les Strokes : c’est aussi simple que ça. La voix éraillée de Julian Casablancas, les guitares tantôt cadencées tantôt plus anarchiques de Nick Valensi et Albert Hammond Jr., la basse débordante de Nikolai Fraiture, la batterie de l’infatigable Fabrizio Moretti, les productions volontairement laissées un peu crades : tout un programme dont on tombait sous le charme en 2001 avec Is This It, premier album studio du groupe new-yorkais.
Véritable analogie de la "Venus in Furs", la pochette en noir et blanc annonce la couleur. Ce corps nu et sensuel, cette main qui porte un gant de cuir, et ce nom, The Strokes, tout en contradiction car évoquant à la fois le coup et la caresse. Et de coup, on s’en prend un en ce début des années 2000 : le groupe remet en selle le rock – dans...

Source : Konbini
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Konbini