Apple Watch : une étude menée par la firme et l’université de Stanford confirme l’utilité médicale de la montre | Le Journal du Geek

Apple et la Stanford University School of Medicine ont publié les résultats d’une étude sur l’analyse des pulsations cardiaques des personnes équipées des montres connectées Apple Watch.
L’étude financée par Apple et menée en 2017 sur 419 093 participants sur une période de 8 mois a révélé qu’environ 0,5% d’entre eux, soit 2000 personnes, souffraient d’un rythme cardiaque irrégulier. Ces personnes ont été alertées par des médecins qui ont été invités à faire une consultation. Les personnes ont été munies d’un électrocardiogramme sur une période de suivi pouvant durer jusqu’à une semaine pour vérifier les données collectées par les Apple Watch.
En comparant le rythme cardiaque relevé par l’Apple Watch et l’électrocardiogramme, les chercheurs ont pu constater que les données étaient correctes...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek