La police scientifique pourrait extraire des données de smartphones brûlés ou noyés | Le Journal du Geek

Crédits : Matthew Hurst / Flickr.Les experts de la police scientifique américaine auraient plus d’un tour dans leur sac pour extraire les données d’un smartphone confisqué dans le cadre d’une enquête. Même brisé, brûlé, fondu, percé, noyé, cuit, le smartphone d’un éventuel criminel peut quand même livrer ses secrets selon le NIST, l’agence technologique du département du Commerce des États-Unis. Les spécialistes du NIST ont récemment testé les méthodes de la police scientifique en matière de “médecine légale” des smartphones pour savoir à quel point elles sont efficaces. Même s’il ne peut être allumé ou branché à un ordinateur, un téléphone mobile très endommagé garde bien souvent en mémoire les données enregistrés sur ses circuits imprimés.
Au début des années 2000, Rick Ayers, expert du NIST,...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek