Le Royaume-Uni renonce aux backdoors (ou presque) | Le Journal du Geek

Le gouvernement britannique renonce à imposer législativement des backdoors (ou portes dérobées) aux entreprises high-tech permettant ainsi aux services de renseignement d'accéder aux données chiffrées des internautes. En revanche, il réclame que ces données leur soient accessibles au besoin. Bonnet blanc et blanc bonnet ? Cette semaine la ministre de la Sécurité et de la ...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek