[Test] Gears 5 : la guerre du vieux | Le Journal du Geek

Les repas de fêtes le prouvent bien, les relations familiales peuvent se montrer complexes. C’est d’autant plus le cas dans un monde au bord de l’extinction où l’espèce “humaine” a quasiment disparue. Cela crée tensions et petites contrariétés qui amènent à des engueulades. C’est le cas entre JD et le gros bourru qu’est Marcus Fenix ou encore entre la jeune Kait et sa mère dont le destin est, disons-le tout net, particulier. Sauf si elle est une fan de Lovecraft. Dans ce monde à la destinée incertaine, le joueur suit donc fils et filles de, dans une aventure centrée sur la recherche de ses racines, hantée par les erreurs des générations passées. Ce contexte intelligent donne à Gears of War 5 tout son éclat.
L’ensemble du travail réalisé sur les traces évidentes de ratés, de dissensions qui ont conduit les...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek