Kaspersky accuse Apple d'abus de position dominante | MacGeneration

Après Spotify, c’est Kaspersky qui attaque Apple pour concurrence déloyale. L’éditeur de logiciels de sécurité estime qu’Apple abuse de sa position de propriétaire de l’App Store, l’unique canal pour installer des apps sur iPhone, pour écarter ses concurrents.

Ce qui provoque l’ire de Kaspersky est le traitement réservé à son application de contrôle parental Kaspersky Safe Kids. Apple a cité la règle 2.5.1 des guidelines (interdiction d’utiliser des API privées et de détourner des outils pour proposer certaines fonctions) pour demander à l’éditeur de ne plus utiliser de profil de configuration, un outil qui permet de paramétrer finement le système. Sans profil de configuration, Kaspersky Safe Kids ne peut pas masquer certaines apps ni restreindre leur accès en fonction de l’âge défini, ce qui lui retire un...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de MacGeneration