Désillusions d’une vétérinaire : « la course à la rentabilité pour le profit enlève le sens du travail » | MrMondialisation

Dominique Lange a exercé son métier de vétérinaire pendant quinze années à la campagne comme à la ville, dans les fermes, à domicile, en abattoir, dans les refuges, mais aussi dans des terres lointaines. Cassée par « la course à l’efficacité, à la rentabilité pour le profit » au détriment des animaux qu’elle était censée soigner, elle a décidé de lâcher la blouse. Dans Chaleur de bête et froid de canard – Vies et morts d’une vétérinaire (Le Zèbre Volant), elle livre un témoignage troublant et émouvant de ses joies et de ses peines en tant que vétérinaire. Interview à cœur ouvert.
Mr Mondialisation : Bonjour Dominique. Quelles sont les raisons qui vous ont encouragée à devenir vétérinaire en milieu rural ?
Dominique Lange : Sait-on toujours exactement pourquoi on fait les choses ? L’idée de soigner...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de iTrackr

5 derniers articles de MrMondialisation